Qui étaient les mineurs de Kan i Gut ?

On a retrouvé leur lampe à huile, leurs céramiques… Nous avons probablement trouvé l’habitat des mineurs du XXe siècle, mais l’habitat est évidement délicat voir quasi-impossible à localiser.

L’exploitation de la mine semble remonter au moyen-âge.
Lucas notre archéologue, note qu’avant l’exploitation de la mine, il y a eu des grattages de surface.
Nous avons découvert des tessons d’aspect protohistorique.

Les galeries contemporaines datent de 1948 jusqu’en 1955, date de la fin de l’exploitation de la mine polymétallique.
Tous les vestiges sont inventoriés et remis au Dr. Vassily PLOSKIH, archéologue Kirghize.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *